galeria_tah7

 

Cette année les fans de Dragon Ball, manga ô combien légendaire, se réjouissaient de l’annonce de la suite de Dragon Ball Z intitulé “Super”. Akira Toriyama le créateur de la série balayant au passage complètement la tragédie Dragon Ball GT qu’il n’avait supervisé que de loin et qui avait été vertement critiqué par de nombreux fans et pro de la première heure.

Et c’est bien en prenant conscience que son âge avancé le mettais en défaut et sous la pression de la Toei (le producteur historique) devant la manne financière énorme que représente le manga que Toriyama à remis la main sur le scénario sans pour autant participer au desseins sauf sur quelques illustrations précises.

Alors DBS, vraie suite ou gros foutage de gueule ?

1.Le retour aux sources

Le premier épisode débute peu de temps après la défaite de Majiin Boo, Goku cultive tranquillement ses champs et en profite pour s’entraîner loin des yeux de Chi-Chi. Goten lui s’amuse avec son tracteur, tout est paisible mais c’est alors que Mr.Satan débarque et propose à Goku d’empocher une fantastique somme d’argent car il considère que le mérite de la mort de Boo lui revient. Goku remet alors la somme à sa femme en pleure et négocie pour aller s’entraîner chez son maître Kaïo.

Jusque là tout va bien…..mais une menace s’approche. Beerus cherche le rival ultime en la personne du “Super Saiyen God” .

2. C’est long pour les fans ….

Quelle ironie de la part de Toriyama qui reprend donc les bases du film “Battle of god” pour initier ce DBS. Tout en apportant des modifications succinctes mais utiles et des touches d’humour typique des premiers Dragon Ball, AT utilise donc son film pour étayer le début de DBS. Un début des plus longs pour ceux qui ont vus le film puisque presque aucunes surprises ne viennent égayer  le suspense. Et la rage des fin connaisseurs s’est amplifié lors de l’épisode 5 avec un combat entre Goku et Beerus baclé et graphiquement horrible…. Oui mais pourquoi ?

dragon-ball-super-decisive-battle-on-kaio-s-planet-goku-vs-god-of-destruction-beerus-561635

3- Quand la manga Business tue l’animation… 

On avait déjà pu voir des sacrilèges graphiques dans One Piece ou Naruto mais on ne s’imaginais pas que DBS en souffrirai. Pourtant le constat est là, certains dessinateurs travaillant sur plusieurs série en même temps n’arrivent plus à suivre et la logique de diffusion les forces à sortir des versions très basiques de certains passages avant de les peaufiner plus tard. Du travail de sagouin que les fans ont critiqués ouvertement mais duquel la Toei s’est fendue d’excuses multiples accusant des plannings surchargés et un devoir de rentabilité obligatoire de nos jours.

4- Des motifs d’espoirs

Mais si DBS ne démarre pas forcément sous les meilleurs auspices, l’espoir est permis car l’histoire risque bien d’évoluer très vite. En effet, certain screen mettent en scène d’autres dieux semblables à Beerus et nous devrions donc voir rapidement une tournure différente. Est-ce fait exprès pour mieux surprendre le spectateur? Nul ne le sait.

Dragon-Ball-Super-Trailer-2

 

5- Pas frais mais agréable !

Au final après 10 épisodes, DBS n’est ni incroyable ni mauvais. Les fans sont tout de même contents de retrouver leur héros et DBS top les classements en termes de vues à la télé Jap ou sur les sites de streaming. Reste à savoir si Toriyama va savoir nous surprendre et construire un 3 ème arc solide et à même de nous réjouir…une dernière fois !

Pour voir DBS :

http://www.adkami.com/anime/1513

 

1 commentaire

  1. Je suis assez d’accord rien de vraiment décevant mais rien de réjouissant pour autant a voir dans une quarantaine d’épisode XD

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here