Ces dernières années, le smartphone est devenu un accessoire indispensable. Que ce soit pour prendre des photos, naviguer sur Internet, ou profiter de différentes applications, tel que les réseaux sociaux Twitter et Facebook, le smartphone doit maintenant savoir tout faire et obéir au doigt et à l’œil de son propriétaire. Mais le problème de ce genre d’appareil est bien souvent leur prix exorbitant. Cependant, Archos nous pond cette année un smartphone d’entrée de gamme à prix correct qui, sur le papier, promet bien des choses, l’Archos 50 Helium 4G. Après le test de l’Archos 50C Oxygen, voyons ce que celui ci a dans le ventre.

Archos 50 Helium 4G : Le design

On dira ce que l’on voudra, le design des téléphones est un élément très important. En ce moment, la mode est au sobre, Apple l’ayant imposé avec son célèbre smartphone que vous connaissez sûrement déjà tous, l’iPhone.

Le design de l’Archos 50 Helium 4G est sobre, voir banal. Sur la face avant, le logo est en bas, vers les boutons tactile. On pourra aussi le retrouver derrière, sous l’objectif de l’appareil photo. Les différents capteurs sont eux assez bien dissimulé à côté du haut parleur avant. La coque du téléphone est lisse au toucher, comme surface “gommée” et est agréable au touché. Cependant, le smartphone étant grand, lors des longues sessions d’utilisations, le smartphones est beaucoup plus susceptible de glisser pour les plus petites mains.P1010360

Archos 50 helium 4G vs nexus 4
Archos 50 Helium 4G VS Nexus 4

Un design bien sympa, mais on sent bien le plastique.

P1010358P1010358Archos 50 Helium 4G : Hardware

Côté hardware, on a un smartphone avec un processeur Qualcomm 4 cœurs cadencé à 1.2Ghz. Pas très parlant pour le commun des mortels, je vous l’avoue. En somme c’est un smartphone très polyvalent qui vous permettra aussi bien de regarder des vidéos ou de jouer à des jeux qui ne sont pas trop gourmand. En effet, le téléphone n’est pas vraiment orienté pour les jeux, malgré son joli écran de 5 pouces.

En parlant d’écran, voilà pour moi le point fort de l’Archos 50 Helium 4G. Nous avons un grand écran de 5 pouces, équipé de la technologie IPS. Les couleurs sont très bien représentées, et pour un smartphone à 200€, nous avons vraiment de la qualité. Pour regarder des vidéos, des streams ou autre, c’est vraiment le pied. A noter aussi que les touches tactiles sont en dehors de l’écran, ce qui nous donne un vrai 720p. Car à contrario, sur mon Nexus 4, j’ai la même résolution, mais les boutons tactiles sont SUR l’écran, ce qui fait perdre de la place.

Avant Archos 50 Helium 4G
Face avant de l’Archos 50 Helium 4G

Le problème avec les smartphones qui ont un grand écran, c’est l’autonomie. Ici, pas de problème, l’écran consomme peu d’énergie (du moins, d’après Android et ses graphiques). Ce sera très appréciable lors des longues sessions quand vous n’avez rien à faire de la journée. Bon, vous devrez tout de même recharger votre téléphone le soir, mais il vous tiendra la journée, sans aucun problème. Là encore, je compare avec mon Nexus, car il est beaucoup plus énergivore, la différence se fait donc sentir. C’est aussi sans compter la batterie amovible, que vous pouvez changer à tout moment.

Arrière archos 50 helium 4G
Face arrière de l’Archos 50 Helium 4G

C’est au niveau de la RAM que ça coince. 1Go. De ce fait, le multitâche n’est pas super fluide si vous avez quelques applications ouvertes derrière. En plus, (mais je ne sais pas si c’est à cause de la version d’Android ou du téléphone en lui même), certaines applications ne se lancent pas et laissent un écran gris. Tel que Facebook ou bien encore Canal+. Un problème assez handicapant tout de même, mais comme je vous le disais, je ne sais pas si ça vient de l’hardware ou d’un défaut de la version 4.3 d’Android.

Pour le stockage, nous avons 8Go de mémoire interne (ramené aux alentour de 5Go après formatage), extensible jusqu’à 32Go avec une MicroSD. Le problème dans ces cas là, ce sont les applications que l’on ne peux pas déplacer sur celle ci, et il faudra faire le vide dans votre téléphone le plus souvent possible pour toujours avoir un peu de place.

Finissons avec l’appareil photo. 8MP arrière, 2MP avant. L’appareil photo arrière se débrouille assez bien en grande luminosité. Les photos qui en résultent sont bonne, mais sans vraiment être transcendante. Ça se corse un peu quand il y a un manque de luminosité par contre. les photos ne sont pas vraiment bonne et il y a beaucoup de bruit. Mais pas de surprise à ce niveau là, vu le prix du téléphone, c’est plus ou moins normal.

L’objectif frontal est vraiment excellent lui avec suffisamment de lumière et vous permettra aisément de prendre des selfies de vous et de votre chat afin de les partager dans votre story Snapchat (ah, la jeunsse…)

je ne peux pas vous montrer d’exemple, je n’arrive pas à remettre la main sur les photos que j’ai prit. Aïe, pas tapé, pas tapé !

Archos 50 Helium 4G : Software

Le téléphone embarque la version 4.3 d’Android. Pas la plus récente donc, mais elle fait très bien le taff. On notera les applications intégrées d’Archos, tel que l’explorateur de fichier, ou bien le lecteur de vidéo. Mention spéciale pour celui-ci car il permet de lire les vidéos disponible sur le réseau avec un serveur NAS. Les applications de ce type sur le Google Play ne sont pas vraiment performante et bourrées de publicités. Archos marque un très gros point ici si vous êtes un grand consommateur de vidéo.

Rien de plus à dire côté logiciel, comme je le disais, il n’y a aucune surcouche opérateur, comme le fait Samsung par exemple, et ça, ça fait du bien.

P1010363

Du côtés des ROMs aléatoire, petites déceptions car CyanogenMod n’est pas compatible avec l’Archos. J’ai un peu pleuré quand j’ai vu ça…. D’ailleurs, aucun appareil Archos ne l’est, il me semble.

Les plus :

  • L’écran d’une très grande qualité, ainsi que ça basse consommation
  • Les applications Archos installées de base
  • La 4G à un prix très réduit
  • Du vrai 720p
  • La batterie
  • Le design

Les moins :

  • Les ralentissements dans le multitâche
  • L’appareil photo
  • Le kit main libre fourni avec le téléphone, très mauvaise qualité (mais bon, ça on s’en fou vous me direz, mais c’est à noter)
  • Quelques applications qui ne se lancent pas (pourquoi ? C’est un mystère)
  • Le capteur de luminosité qui marche mal. Du coup, la luminosité automatique va parfois de tout à rien
  • Le design (même si j’adore ce design, l’ensemble des téléphones de la marque se ressemblent énormément)
Test Archos 50 Helium 4G
Noter cet article

5 commentaires

  1. Merci pour le test je suis justement en train de comparer des Smartphones de cette gamme. Cet Archos est bien placé mais je pense que le Wiko Rainbow est un cran au dessus.

    Reste à voir sur le long terme.

  2. @m73 : Perso pour le même prix le Archos 50c Oxygen est je pense, bien meilleur (excepté l’absence de 4G)

    Sinon merci pour le test, j’ai l’Archos 50c Oxygen pour ma part et j’en suis très content

  3. Petit méa culpa j’avais confondu avec le Wiko Hightway qui est plus haut en gamme 😀

    Sinon moi dès que je pourrais je prendrai ça, histoire de faire la fesse d’Apple et de Samsung :

    http://www.ldlc.com/fiche/PB00164366.html

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here