L’e-sport et le football, une association en devenir

L’e-sport et le football, une association en devenir

0

Aujourd’hui, tout est fait pour simplifier notre relation au sport afin d’optimiser notre passion et proposer d’autres approches. Entre les gros événements surmédiatisés, les multiples outils pour parier, ou encore les jeux vidéos au contenu de qualité, nous n’avons pas besoin de pratiquer le sport pour le vivre. L’avancée des technologies a permis à de nombreuses personnes de jouer sur console, en ligne, ou sur leur téléphone à leurs sports préférés, et de ce hobby est née une nouvelle catégorie de sportif.

Source : Le Temps

Source : Le Temps

Les jeux vidéo sont désormais de plus en plus réalistes, on peut l’espace d’un instant être dans la peau de Messi et marquer un but incroyable, en étant félicité par le reste de son équipe. Avec l’avènement d’internet et des plateformes comme Youtube et plus récemment Twitch, les champions de la manette sont sortis de l’anonymat et ont commencé à être suivis par des milliers de personnes. Ce mouvement qui a bien évidemment débuté en Asie, a fini par s’étendre à la planète entière, et la France n’est pas la dernière à rendre hommage à l’e-sport.

 

schalke_04_football_esport

 Source : France24

La preuve en est, nous avons parlé dans un précédent article de la diffusion prochaine de l’e-Ligue 1 sur beIN Sports, une chaîne très respectée et reconnue chez nous. D’autres émissions sur le thème de l’e-sport sont à venir. La chaîne rentre donc dans l’arène face à Canal + qui propose déjà de manière hebdomadaire l’émission « Canal eSport Club » avec Olivier Morin. Cette émission de 10 minutes est aussi complétée d’une autre émission mensuelle de 45 minutes. Le groupe Canal a même décidé de s’associer avec Vivendi et EA Sports pour proposer la phase finale du « Qualifier France des Fifa 17 Ultimate Team Championship Series ». Cet événement unique va se dérouler à l’Olympia le 20 décembre prochain. Le circuit de compétitions avec des étapes locales, continentales et internationales est une occasion pour EA Sports de trouver les meilleurs joueurs de Fifa 17 sur la surface du globe. Avec 8 tournois de qualification (la moitié sur PlayStation 4 et l’autre sur Xbox One), c’est l’image et la place de l’e-sport qui va se jouer au niveau mondial, mais aussi en France.

 

 Source : L’Equipe

Le football a donc une place de choix dans cette pratique de l’e-sport, et certains ont bien compris qu’ils pouvaient être l’avenir de la pratique. Dernier en date, le FC Nantes, quatrième club professionnel français, a décidé d’investir dans l’eSport en accueillant l’e-joueur Adrien Viaud. Il marche donc dans les trace du PSG, de l’Olympique Lyonnais, et de l’AS Monaco qui ont tous une structure dédiée à l’eSport. Les clubs étrangers comme Manchester City, Wolfsburg, ou encore Valence, s’y étaient déjà mis depuis quelques temps. En France, c’est le Paris-SG qui fait le plus parler de lui en choisissant d’intégrer un joueur danois possédant déjà deux titres de champion du Monde, et le français DaXe qui à seulement 16 ans vient de remporter la coupe de France et la coupe du Monde sur Fifa 17.

Cette avancée vers le numérique chez les clubs pros, en France comme dans les autres pays, n’enlève pas l’importance de la pratique réelle du football, et n’est pas là pour le concurrencer. Il faut plutôt voir cette tendance comme une nouvelle option qui permet aux fans de prolonger leur expérience du sport, et de se démarquer dans un monde virtuel. Certains joueurs par exemple, sont incapables de sortir du lot lors d’une pratique physique d’un sport, mais ils ont une dextérité alliée à un esprit stratégique et une excellente logique qui leur permet d’exceller dans l’e-sport. À ceux qui crient scandale, il faut voir cela comme un revanche des geeks sur les sportifs, et penser qu’il existe de nombreuses façons de voir et d’apprécier les talents de chacun. Bon vent à l’e-sport !

Articles Similaires

Pas de commentaire