Comme vous le savez, la Next gen est toute proche et comme à chaque fois des questions se posent. Mais au délà de ça et de la durée de vie gigantesque de la current gen les nouvelles montures de Nintendo, Microsoft et Sony ne déplacent pas les foules.

Quizz de la technologie

Le premier point qui fait fausse note c’est bien le thème primaire mais ô combien important pour les Hardcore Gamer et les professionnels c’est le Hardware, c’est à dire les composants et les OS de chaque machines.

Si Nintendo a joué la carte de la continuité avec une console déjà dépassé mais qui offre une nouvelle expérience de jeu avec la Mablette, certains ont été déçus que le dernier des pionniers du jeux vidéo ne profite pas de sa suprématie pour pondre une bête de course capable de fouetter la concurrence. Et si le prix avait été correcte le public aurait sûrement pardonné mais il s’avère que la mablette ne plaît pas et que le prix de la Wii U est limite indécent. Le constat des ventes est sans appel et hormis quelques sursauts d’orgueil la U stagne en queue de peloton niveau vente se faisant même parfois dépasser par la Wii….

De son côté MS avait de l’avance. Une Xbox 360 qui a su s’imposer et établir de nouvelles règles ( Live, Succès, Indy etc etc ) et qui a longtemps dominé une PS3 mal née qui ne doit son salut qu’au changement radical de politique de Sony. Nous y reviendrons.

Je disais donc que MS avait toutes les armes pour tout casser mais depuis 2009 le constructeur Américain a cédé au jeu du tout cusual et du hyper multimédia que Sony avait tenté d’introduire bien trop tôt avec le PSX 2.

Pour preuve le constat est édifiant, seulement 20 jeux exclusifs sont sortis sur x360 depuis 2010 hors jeux Kinect. Ce même Kinect plein de promesses longtemps appelé Project Natal et qui au final s’est plus souvent vautré que démarqué.

Un ensemble de chose qui font la nouvelle Xbox: La One.

Design très sobre voir sans goût, proche de la box internet. Architecture peu convaincante et fonctionnalités multimédia sur représentés  avec un nombre de restrictions hallucinant sur lesquelles MS devra revenir après une présentation catastrophique et des critiques sans pitiés.

Pire hormis un ou deux jeux qui attirent de par leur concept, la One n’impressionne pas, et même les derniers PC font largement mieux. Certes nombres de fonctionnalités restent intéressantes mais les joueurs attendent d’une console des jeux et des jeux qui leurs colle le cul et la rétine. Il n’en est point.

Sony a vécu l’enfer depuis 2007. Une PS3 mal née et en retard sur tout les plans hormis le Bluray qui coûtera un bras en production. Compliquée bien que surpuissante et castré par un chipset vidéo trop juste. Peu de jeu, peu d’exclues, un GT et un FF qui se font attendre, pas de “succès”, online médiocre (mais gratuit). Sony se retrouves balayé par MS et Nintendo mais la situation va changer…..en 2009. Exit ken Kutaragi, la Ps3 Slim se pointe avec une politique repensée, un prix compétitif et des exclus en veux tu en voilà. Pour reprendre mon exemple de tout à l’heure c’est pas moins de 56 jeux exclusifs PS3 qui sont sortis depuis 2010. Et de plus les exclus arrivent encore et arriverons même après la sortie de la PS4 et ça les joueurs le savent.

C’est bien de la PS4 dont on vas parler. Technologie similaire à la One mais carte vidéo plus puissante et mémoire type GDDR5 bien plus flexible donne l’avantage à cette PS4. Pourtant et hormis la qualité de Killzone cette dernière ne convainc pas graphiquement non plus. Avec des jeux jolis certes mais la fameuse “claque” à laquelle les joueurs sont habitués à chaque changement de gen ne viens pas….

Reste que Sony a changé sa politique et à largement profité de la sortie de route de MS pour s’attirer les faveur de la presse et du grand public en expliquant une stratégie d’abord tournée vers le joueur. En gros “ Allumez votre console, jouez”

D’un point de vue “éthique” c’est donc Sony qui prend l’avantage. D’un point de vue puissance aussi. C’est le cas du point de vue tarif aussi puisque la PS4 coûtera 400 euros là ou la One demandera 100 euros de plus tout en imposant Kinect 2,0. Autre avantage, le fait que la PS4 et la Vita fonctionnent de concert avec la possibilité de streamer les jeux de la grosse sur la petite. Reste à MS la puissance financière pour marteler la marque Xbox, des partenariats de qualité et un online sûrement parfait en plus d’une qualité de fabrication évidente.

Mais alors où est le soucis?

 Le soucis c’est que comme expliqué plus haut, ces consoles ne font pas rêver. Pire certains jeux croisés sur les salons stagnent à 40fps voir saccadent furieusement. Même si l’utilisation matérielle est différente, les technologie des One et PS4 sont déjà dépassés.

Mais il n’y a pas que ça. ce qui fait peur c’est que les jeux qui font “bander” les gros sites de JV sont des…FPS…

Titan Fall, BF4, Killzone. Des représentants d’un genre qui deviens presque l’unique au fil du temps. Accompagné des TPS et quelques jeux de rôle tous aussi aseptisés les uns que les autres.

Les jeux de plateforme ne sont sauvés que par l’inébranlable Mario et ses clones (Rayman). Les beat em all ne font plus recette, les Shoot em up n’ont respirés que grâce au génie de Sine Mora, la baston est outrageusement dominé par un Street Fighter à bout de souffle, les jeux de réflexion n’ont plus échos (non pas le dauphin! ) etc etc etc. On vois aussi l’émergence impressionnante de ce que j’appelle les “sous jeux” massivement multiplayers que sont LOL, Dota, Planetside et consort. Un business parallèle mais non négligeable et qui porte l’e-Sport.

Ah si j’oubliais, le fameux GTA5 qui nous servira de la pute, de la drogue, du meurtre mais avec style dans un monde ouvert là ou RDR le faisait avec tellement plus de classe. De quoi satisfaire votre génération de joueurs, la génération je tire et j’te bute, c’est moi qui a le gros kiki. Et finalement si la PS4 et la One ne font pas rêver c’est sûrement parce  que les joueurs réclament des jeux qui ne font plus rêver. Le règne du FPS a fini de convertir les derniers passionnés vers le roue de secours “Indy”. L’indy sera d’ailleurs peut être le paradis de tout ceux qui comme moi ont rêvés à chaque générations et regarde celle ci avec la plus grande inquiétude.

 Que l’avenir me donne tord, mais au final vous conviendrez qu’il est difficile de s’extasier devant ce que l’on va nous proposer. Je l’ai tant moqué depuis 1 an mais il se pourrait aussi que le gros moustachu et sa U finissent par nous sauver, quitte à ce que ça nous pique les yeux sur les futurs écrans 4K que l’industrie va nous imposer. La U offrira peut être pleinement l’étendue et le rêve de ce que devrais rester le jeux vidéo.

 Pour le moment il est clair que la next gen est à mes yeux, la génération de la loose.


Votre serviteur, m73.

 

 

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here