sly_cooper_collection_vita

Sly Cooper avait débarqué sur Playstation entre 2003 et 2005. Pourtant excellent, ce jeu de plateforme était pourtant passé presque inaperçu auprès du grand public et des hardcore gamer à cause d’une orientation jugée “enfantine” ce qui bien sûr était faux. Et c’est donc en refusant ce constat d’injuste que Sony a la très bonne idée de nous ressortir les aventures de Sly, Murray et Bentley dans une trilogie détonante, en HD et cross Buy. Une très bonne occasion pour ceux qui ont loupés le coche de se refaire à condition que le jeu n’ai pas trop vieilli. Est-ce le cas ?

slycooper-vita1-515x289

 

Arsène Lupin version Renard.

Il est difficile de vous faire le synopsis  d’une trilogie alors nous allons nous contenter de vous replacer le contexte. Sly est un voleur professionnel, une tradition familiale, mais attention il n’est pas n’importe quel voleur, Sly c’est LE voleur que tout le monde redoute car non seulement il réussi tout ses coups mais en plus il fait ça avec classe et une discrétion à toute épreuve. Il est aidé de ses deux amis, Bentley et Muray, l’un scientifique avisé mais peu à l’aise en plateforme, l’autre du genre gros bourrin, capable d’assommer presque n’importe qui et de soulever à peu près n’importe quoi. Sly lui à la capacité de “slider” très rapidement sur n’importe quelle barre ou plateforme qu’il trouve et de sauter un peu partout, le tout furtivement.

Leur cible? Un objet précieux qui appartiens à la charmante Carmelita Fox qui n’aura de cesse de leur barrer la route au possible. Voilà pour le Pitch.

slycooper18927slyeljefebossbattle01_530x298

C’est dans les vieux pots…. 

Qu’on fait les meilleures soupes, c’est bien connu. Mais en jeux vidéo malheureusement c’est rarement le cas et souvent l’écart d’une génération est fatal à bon nombre de jeux. Dans le cas de Sly c’est différent. Jouissant déjà d’une réalisation très propre à l’époque, le jeu bénéficie de la technique du Cel-Shading , cet effet “manga” introduis par SEGA dans Jet Set Radio qui donne une impression de propreté absolue même sur les vieilles technologies. Alors vu que la PS Vita est une console puissante, elle en profite pour arrondir les angles, virer l’aliasing et rajouter des effets. Un gain appréciable qui s’il est minime sur le premier épisode, ravi nos yeux experts dès le second.

Alors oui on notes quelques défauts comme certaines chutes de framerate ci et là, pas énormes mais parfois handicapantes sur les phases délicates ou quand un grand nombre d’individus sont affichés à l’écran. De même les angles de caméra sont parfois délicats à gérer mais nous attribuerons ceci à l’âge du jeu.

Mais là ou brille Sly c’est dans son gameplay large et varié. Précis, ingénieux et blindé d’idées aussi saugrenues qu’épatantes jamais vous ne vous ennuierez dans chacun des épisodes. On alternes entre les personnages en usant de leur qualités en solo ou en coopérant avec les autres selon les situations.

Pour résumé Sly est un jeu qui mérite largement le détour car en plus d’une très belle réalisation et d’un gameplay quasi parfait, ce dernier joui d’un apport sonore et d’un casting bien exécuté qui met en scène des dialogues épicés et toujours teintés d’un humour délicat qui fera à coup sûr mouche auprès des joueurs de tous âges.

Le seul petit reproche que l’on peu donner est une durée de vie plutôt légère si on prends les épisodes indépendamment mais vu qu’il s’agit d’une trilogies, vous en aurez pour votre argent. On peu aussi reprocher une difficulté pas assez élevée mais ça à le mérite de donner accès au jeu aux plus jeunes ou à ceux qui n’ont pas l’habitude des jeux de plateforme.

8445281095_fc3fb37b80_z

Vieu Renard

Sony, en offrant un deuxième chance à son poulain, permet à tous de (re)découvrir un jeu formidable malheureusement trop vite mis dans l’ombre par Jack and Daxter et Ratchet and Clank à son époque. Une injustice aujourd’hui réparée au grand bonheur de tout ceux qui voudrais jouer les voleurs en herbe et croyez nous que cette trilogie respire la bonne affaire avec un tarif bas et des qualités qui donnent encore un bon nombre de leçons à pas mal de productions actuelles. Que des bonnes raisons qui font de The Sly trilogie un incontournable sur Vita, d’autant plus que grâce au cross buy, vous pourrez aussi continuer l’aventure à l’aise sur votre canapé, manette de PS3 en main.

17/20 “excellent” 

Les plus: Réalisation, gameplay varié, ambiance sonore, humour omniprésent, 3 jeux en 1.

Les moins: Quelques chutes de framerate, caméra parfois capricieuse, pas de version PS4.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                m73 (Michael Guillot)

Noter cet article

2 commentaires

  1. Très bon test ! 🙂
    Depuis que j’ai ma PS3 (pas très longtemps) je me suis fait tous les blockbusters mais il faudrait que je m’essaye un peu aux autres jeux !

  2. Tu viens d’attiser ma curiosité m73, cette compile va sans doute venir alimenter ma Vita.

    Super test, comme d’habitude en somme ^^

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here