wild-ps4-michel-ancel-ovni-jeu-video-survie-2-720x405

Lors de la conférence PS4 il faut bien avouer qu’on en as pris plein la tête avec pas mal de nouvelles licences ou d’annonces de suites prometteuses. Mais s’il y a bien un jeu que nous avons retenus c’est bien Wild. Le nouveau bébé du Français Michel Ancel redéfini à sa façon le concept d’Open world en nous replongeant dans la préhistoire (thème finalement peu abordé dans l’univers des jv) .

Vous commencerez donc dans la peau d’un jeune chaman dont la préoccupation première sera de survivre. Pour cela il faudra observer votre environnement , apprendre le comportement de la faune et de la flore mais aussi nouer des liens avec eux sans pour autant les contrarier dans leurs habitudes. Et pour se faire M. Ancel a décidé comme pour King Kong (2006 sur Xbox 360) d’épurer totalement le jeu, il n’y aura donc aucune jauge de vie ni même carte ou indications particulières d’objectif. C’est à vous de vous débrouiller (comme en vrai ! ) .

L’autre particularité du jeu est de proposer des phases de transe qui vous permettrons de prendre possession de n’importe quel animal voir de plusieurs mais il faudra faire très attention à votre enveloppe charnel qui pourra se faire attaquer à tout moment.

A tout ça un multi-joueur plutôt travaillé et proche de Dark-soul est en développement et opposera donc chamans, humains et autres animaux dans un monde difficile ou il faudra aussi gérer la faim, la soif, les cycles jour nuit et les saisons.

Sur ce nous vous laissons à la présentation du jeu complète avec un stage démo en bonus.

Pas de date annoncé pour le moment mais Wild promet une expérience nouvelle et unique de l’Open world.

Wild: l’incroyable exclue PS4 de Michel Ancel
Noter cet article
SHARE
Article PrécédentTekken 7 sur PS4
Article SuivantPS4 Star Wars Battlefront pas cher
Vieux briscard débarqué des 80's qui se nourrit de rock, de vrai rap us, de nba etc . Je découvre les jeux vidéo en 1989 sur un Amstrad CPC 6128 et depuis ma vie est un bordel jeux vidéoludique !

1 commentaire

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here