Je vais vous parler d’un petit animé original fait par les studios J.C. Staff à qui l’on doit aussi Nabari no Ou, Bakuman ou encore Zéro no Tsukaima.

Un héros, une déesse et un donjon.

Dans un monde où les dieux ont choisi de descendre sur terre et sceller leurs pouvoirs pour vivre l’excitation d’une vie ordinaire. Ceux-ci ont décidé de descendre dans la ville d’Orario, aussi appelée Donjon car elle renferme un sombre labyrinthe souterrain, où de nombreux guerriers intrépides veulent vivre dangereusement. Notre histoire commence avec un jeune homme nommé Bell Cranel qui s’aventure régulièrement dans le labyrinthe sous la bénédiction de la déesse Hestia. Un jour dans le donjon un accident est survenu et Bell faillit mourir de la main d’un Minotaure mais fut sauvé par la jolie Aiz Wallenstein dont il tombe amoureux. il va donc se fixer pour quête de rattraper la femme de ces rêves dans les différents niveaux du donjon.

https://www.youtube.com/watch?v=g-1Su0UGi88

Ce petit résumé m’a mis l’eau a la bouche la présence d’un labyrinthe ou d’un donjon à plusieurs niveaux me rappelle beaucoup Druaga no tous: The Aegis of Uruk mais aussi Magi: The labytinth of magic. Le style de Bell m’évoque aussi Hack//Roots avec le personnage principal est un assassin utilisé des armes courtes comme des poignards. Un autre point commun avec Hack/Roots est la montée régulière de niveau et les statistiques de combat évoluent aussi. Il y a également un gros travail de réalisé sur l’aspect comique de beaucoup de scènes.

1Gl2JCz

 

Fan de fantastique, de comédie et de donjon, êtes-vous prêts ?

2 commentaires

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here