Critique Sherlock Holmes en blu ray

Critique du Blu Ray : Sherlock Holmes

 

Histoire :

Aucune énigme ne résiste longtemps à Sherlock Holmes… Flanqué de son fidèle ami le Docteur John Watson, l’intrépide et légendaire détective traque sans relâche les criminels de tous poils. Ses armes : un sens aigu de l’observation et de la déduction, une érudition et une curiosité tous azimuts; accessoirement, une droite redoutable…

Mais une menace sans précédent plane aujourd’hui sur Londres – et c’est exactement le genre de challenge dont notre homme a besoin pour ne pas sombrer dans l’ennui et la mélancolie.

Après qu’une série de meurtres rituels a ensanglanté Londres, Holmes et Watson réussissent à intercepter le coupable : Lord Blackwood. A l’approche de son éxécution, ce sinistre adepte de la magie noire annonce qu’il reviendra du royaume des morts pour exercer la plus terrible des vengeances.

La panique s’empare de la ville après l’apparente résurrection de Blackwood. Scotland Yard donne sa langue au chat, et Sherlock Holmes se lance aussitôt avec fougue dans la plus étrange et la plus périlleuse de ses enquêtes…

 

Test Sherlock Holmes en Blu Ray

 

Durée du film : 2 H 08

SHERLOCK HOLMES est une pure institution. Une statue dans le patrimoine cinématographique et littéraire, si ancré dans les mémoires, que tenter de la dépoussiérer, même juste en surface, serait une entreprise vouée à l’échec!

Et bien, dans ce dépoussiérage à la sauce hollywoodienne, autant vous dire que GUY RITCHIE est l’entrepreneur de la réussite et du renouveau! En effet, dans cette délicate relecture du mythe, il évite les pièges et nous offre un divertissement très bien orchestré.

Une enquête riche en rebondissements au sein d’une Angleterre Victorienne de toute splendeur – même si parfois les images souffrent un peu de l’aspect «synthétique » de l’image de synthèse – avec un duo d’enquêteurs – JUDE LAW et ROBERT DOWNEY JR – qui fonctionne à plein régime.

Leur complicité « paradoxale » teintée de sens cachés à la sauce « je t’aime moi non plus… » apporte un aspect comique maitrisé qui ne nuit absolument pas au métrage, bien au contraire!

ROBERT DOWNEY est parfait dans le rôle de SHERLOCK HOLMES, au même titre que JUDE LAW dans celui de l’inséparable WATSON. La trouvaille du réalisateur pour montrer l’esprit incroyable de déduction logique de SHERLOCK HOLMES – de courtes séquences d’attaques planifiées qui germent en quelques secondes – apporte un véritable plus, tant au niveau narratif pour expliquer le personnage, qu’au plan visuel – superbes plans au ralenti accentués par une imposante bande sonore à base de basse.

Petit ola toutefois… Le scénario, même s’il est dynamique, n’est pas vraiment à la hauteur du mythe – une bonne accroche de départ très vite plombée par plusieurs raccourcis scénaristiques « faciles » – mais cette faiblesse passe presque inaperçu face au duo génial!

Incroyable mais vrai! oui! Un film de SHERLOCK HOLMES qui ne fonctionne pas grâce à une intrigue complexe et alambiquée, mais bel et bien grâce aux acteurs vedettes! Rien que pour cette prestation, le film vaut le coup d’oeil!

Pour notre bonheur, le film se termine sur une fin volontairement ouverte – et nous avons de la chance puisque le film a bien palpé les billets verts on va a voir droit à la suite! – espérons juste que nos deux acteurs vedettes seront de la partie!

Critique réalisée par : JC

 

SHERLOCK HOLMES est une pure institution. Une statue dans le patrimoine cinématographique
et littéraire, si ancré dans les mémoires, que tenter de la dépoussiérer, même juste en surface, serait
une entreprise vouée à l’échec!
Et bien, dans ce dépoussiérage à la sauce hollywoodienne, autant vous dire que GUY RITCHIE est
l’entrepreneur de la réussite et du renouveau! En effet, dans cette délicate relecture du mythe, il
évite les pièges et nous offre un divertissement très bien orchestré.
Une enquête riches en rebondissements au sein d’une Angleterre Victorienne de toute splendeur –
même si parfois les images souffrent un peu de l’aspect «synthétique » de l’image de synthèse –
avec un duo d’enquêteurs – JUDE LAW et ROBERT DOWNEY JR – qui fonctionne à plein régime.
Leur complicité « paradoxale » teintée de sens cachés à la sauce « je t’aime moi non plus… »
apporte un aspect comique maitrisé qui ne nuit absolument pas au métrage, bien au contraire!
ROBERT DOWNEY est parfait dans le rôle de SHERLOCK HOLMES, au même titre que JUDE
LAW dans celui de l’inséparable WATSON. La trouvaille du réalisateur pour montrer l’esprit
incroyable de déduction logique de SHERLOCK HOLMES – de courtes séquences d’attaques
planifiées qui germent en quelques secondes – apporte un véritable plus, tant au niveau narratif pour
expliquer le personnage, qu’au plan visuel – superbes plans au ralenti accentués par une imposante
bande sonore à base de basses –
Petit ola toutefois… Le scénario, même s’il est dynamique, n’est pas vraiment à la hauteur du mythe
– une bonne accroche de départ très vite plombée par plusieurs raccourcis scénaristiques « faciles »
– mais cette faiblesse passe presque inaperçu face au duo génial!
Incroyable mais vrai! oui! Un film de SHERLOCK HOLMES qui ne fonctionne pas grâce à une
intrigue complexe et alambiquée, mais bel et bien grâce aux acteurs vedettes! Rien que pour cette
prestation, le film vaut le coup d’oeil!
Pour notre bonheur, le film se termine sur une fin volontairement ouverte – et nous avons de la
chance puisque le film a bien palpé les billets verts on va a voir droit à la suite! – espérons juste que
nos deux acteurs vedettes seront de la partie!
Catégorie Note
Film 8/10
Technique 8/10
Note finale 7/10

Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *